Le mot de l'auteur